Yoga et méditation

De plus en plus de personnes découvrent les effets précieux de la méditation et beaucoup accompagnent leur vie quotidienne d’une pratique régulière du yoga.

Que recherchent, ou plutôt trouvent, ces personnes de tout âge dans ce domaine ?

En tant que professeur de yoga, j’ai pu observer cette tendance croissante durant la pandémie. Un déplacement de conscience collectif a été -et est toujours- l’une des principales raisons de cette recherche d’un lieu où trouver notre paix intérieure, celle qui nous donne la sécurité et un sentiment continu, voire croissant, de stabilité émotionnelle.

Initialement, le yoga est souvent vu comme une forme de mouvement de notre corps, et c’est ce qui attire les personnes.

Durant le cours de yoga, notamment grâce à la synchronisation consciente de la respiration et du mouvement, nous vivons des moments de relaxation physique qui sont immédiatement transmis à notre état mental ; ce même processus se produit après une méditation plus profonde. On a l’impression de renaître, rempli d’énergie, et parfois nous avons beaucoup de mal à revenir dans ce quotidien submergé de sollicitations et où notre attention est concentrée uniquement sur nos nombreux engagements.

Grâce à la méditation régulière, nous apprenons à reconnaître cette transition, parfois abrupte, dans la vie trépidante de tous les jours, comme le passage d’un niveau de conscience différent, dans lequel nous nous sentons plus libres et insouciants. Cela est possible durant une méditation profonde ou une séance intensive de yoga car nous nous connectons à notre Soi intérieur.

L’esprit et le corps sont étroitement liés.

Lorsque nous n’arrivons pas à nous libérer d’une forte tension physique, cela est peut-être dû à une pensée bloquée au plus profond de nous et qui semble « insoluble ». Nous tournons en rond et nous n’arrivons pas à sortir de ce cercle vicieux. Par ailleurs, si la réalité qui nous entoure est incertaine, ou simplement « différente » ou inconnue, cette conscience collective nous met à rude épreuve et le monde extérieur n’est plus un refuge satisfaisant et sûr.

Lorsque l’esprit s’apaise durant la méditation, le corps le fait également. Pendant la méditation, nous répétons le mantra et l’esprit se repose. De cette façon, le corps se détend et se repose également. Et lorsque le corps se repose, il atteint un niveau de régénération qui rétablit son équilibre. Cet état de relaxation atténue le stress et rend le corps plus actif. L’esprit s’active à son tour. L’activité mentale se manifeste dans la production de pensées. Il est donc tout à fait naturel que des pensées surgissent parfois lorsque nous méditons.

L’interaction entre l’immobilité et les pensées fait naturellement partie du processus de méditation.

Cependant, cet échange de sérénité et d’immobilité peut également se produire dans le sens inverse, passant du corps à l’esprit. Pendant le mouvement fluide d’une posture de yoga, nous consacrons toute notre attention à la synchronisation de la respiration et du mouvement. De cette façon, le flux incessant des pensées est atténué et nous vivons des moments de calme intérieur. Vous aurez probablement déjà vécu une expérience similaire en marchant ou en faisant de la randonnée, immergés dans le silence de la nature.

Le maitre indien Patanjali, connu également comme le « père du yoga », est l’auteur du « Yogasutra », le guide classique du yoga, un livre composé de 195 versets sanskrits divisés en quatre chapitres dans lesquels Patanjali résume l’essence du chemin de yoga sous une forme hautement concentrée. Patanjali commence ce vaste texte par une affirmation essentielle, qu’il place délibérément en premier lieu :

« yogas citta vrtti nirodhah »

Le yoga, c’est ce que nous réalisons lorsque notre esprit est stable et équilibré.

Notre esprit peut prendre différentes qualités qui nous affectent chacune à leur manière. Mais nous pouvons influencer la façon dont notre esprit fonctionne. Et c’est exactement ce qui se passe durant la méditation, lorsque nous nous déplaçons dans l’espace entre une pensée et une autre. Ce sont de vrais moments où nous rencontrons notre âme, qui nous permettent de ressentir un sentiment de sécurité et des possibilités illimitées.

Namasté

Ulrike Lerch

Instructrice certifiée du Centre Chopra

Laissez votre commentaire

Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.